#AskLaCabrik

*
*
*
*

Les informations recueillies via ce formulaire par La Cabrik ont pour finalité le traitement de votre demande d’informations. Tous les champs sont obligatoires pour traiter votre demande. Dans le cas où, ils ne seraient pas remplis, votre demande ne pourra pas être traitée. Conformément à la loi Informatique et libertés, vous disposez d’un droit d’interrogation, d’accès, de rectification et d’effacement de vos données personnelles, ainsi que d’un à la limitation et d’opposition au traitement de vos données. Vous pouvez exercer ces droits en formulant une demande à l’adresse suivante contact@lacabrik.com. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter notre politique de protection des données personnelles accessible via l’onglet Conditions Générales d’Utilisation de notre site.

Audace - Courage - Force - Choix

OSE#4

L'anatomie de l'audace

Publications — il y a 1 année

Temps de lecture: 2 minutes

Steve Jobs disait : "Ne laissez pas le brouhaha extérieur étouffer votre voix intérieure."

1

Connaître

Le socle de la puissance est la connaissance ; la connaissance de soi à travers ses savoirs, savoir-faire et savoir-être pour se projeter en maîtrisant sa peur face à des défis audacieux mais raisonnables, parce que le possible est réel. 

Ignorer ses points d’appui provoque un flottement dans les envies et les chemins de traverse qui peuvent conduire à la réalisation de ses projets. 

La méconnaissance de ses limites est un problème, mais le pire est de passer à côté de sa chance. Être dans l’incapacité de gérer ses plus et ses moins est un handicap qui sert souvent d’excuse au renoncement ; la proscratination est le premier symptôme : remettre sans cesse au lendemain la liste de ses envies au prétexte que le sujet n’est pas simple. 

L’enthousiasme compte parmi les vertus de la connaissance ; se connaitre donne l’assurance d’entreprendre son chemin. Se connaître nourrit également le désir de s’éprouver ; cela agit comme un ressort pour imaginer des projets, des envies, des challenges à portée de réalisation.

Se connaître est un pont pour entreprendre et imaginer sa vie. C'est une chance de prendre ses distances avec l’uniformité ; c’est la force d’assumer sa singularité et d’oser être différent en étant juste soi-même. 

2

Renouveler

L’audace permet d’aller au-devant de soi-même ; elle est une occasion de se confronter au changement pour apprendre, se (re)découvrir encore et toujours. Elle est le signe d’un changement qui participe de l’évolution d’une personne.

La décision du changement n’est pas toujours une chose aisée, d'autant que le chemin est souvent plein de rugosités qui donnent parfois une amertume qui donne envie de renoncer ; mais, il faut au contraire résister, continuer, rationaliser la peur pour continuer d’avancer.

C’est parce que le chemin du changement est souvent chaotique que la question de l’envie est essentielle. Il s’agit de trouver le fil de la flamme pour attiser l’intensité de l’énergie que demande souvent l’audace, a fortiori quand la trajectoire est solitaire. 

Il est bon de se dire que ce qui compte, c’est de grandir pendant l’apprentissage.

3

Être

L’audace d’être une force qui va n’est pas donnée à tous. 

C’est une ballade en soi-même, pour soi-même, qui doit être guidée par le plaisir de la découverte. Parfois le désir de changement surgit de nulle part ; c’est une envie en sommeil qui gît du coeur pour porter la féroce envie de quelque chose. Il faut donc savoir se poser, s’écouter, être attentif à ses besoins, ses impatiences, ses frustrations pour avoir le courage de dompter ses peurs pour oser vivre ce voyage vers l’inconnu.

Le voyage peut être furtif, cadencé ou de longue durée ; ce qui compte est de s’accrocher aux petits pas qui peuvent devenir des grands pas et se laisser guider vers la lueur du progrès. Être audacieux, c’est se montrer ouvert aux opportunités du monde, au moins de son monde. 

4

Vaincre

Le courage est nécessaire car l’audace produit des obstacles ; ce sont parfois des choses, des faits, des évènements ou des gens. L’audace mérite toute l’attention possible et nécessaire pour voir ce qui n’est pas visible, anticiper le pivot au bon moment et éviter ainsi la chute. 

Il faut savoir regarder les choses frontalement, mais aussi de manière oblique. Il faut être agile et rusé pour slalomer dans un océan d’incertitudes et, en même temps, maîtriser l’invisible et savoir lâcher-prise.  

Il faut aussi accepter de composer avec la pluralité des personnalités qui font le sel de la vie : il y a les courageux, les généreux, les lâches, les fidèles, les pervers, les envieux, les narcissiques, les négativistes ; l’audace est un moment d’agitation qui peut être largement habité par la solitude car, au bout du compte, c’est à chacun de décider et d’en assumer les conséquences, n’en déplaise à certains.  

Chaque #MeetUpOse sera une occasion de tirer le fil de la manière dont l’audace raisonne dans nos vies. L’audace est une définition tout à fait personnelle ; c’est une mosaïque d’attitudes et de choix dont la validité doit être interprétée à l’aune de l’histoire de chacun. 

Cycle MeetUpOse

Partager

C'est une erreur de croire nécessairement faux ce qu'on ne comprend pas.

Gandhi