#AskLaCabrik

*
*
*
*

Les informations recueillies via ce formulaire par La Cabrik ont pour finalité le traitement de votre demande d’informations. Tous les champs sont obligatoires pour traiter votre demande. Dans le cas où, ils ne seraient pas remplis, votre demande ne pourra pas être traitée. Conformément à la loi Informatique et libertés, vous disposez d’un droit d’interrogation, d’accès, de rectification et d’effacement de vos données personnelles, ainsi que d’un à la limitation et d’opposition au traitement de vos données. Vous pouvez exercer ces droits en formulant une demande à l’adresse suivante contact@lacabrik.com. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter notre politique de protection des données personnelles accessible via l’onglet Conditions Générales d’Utilisation de notre site.

Transformation - Gouvernance - Culture

Transformation

La transformation est un voyage (I)

Publications — il y a 10 mois

Temps de lecture: 3 minutes

Derrière le mot, il y a 14 mots.
La transformation est une toile insurrectionnelle qui exige de la détermination.

1

Transgression

Au commencement, il y a la transgression. Cette attitude verticale qui consiste à assumer d’avoir tort contre tout le monde. C’est le courage de cette solitude qui permet de résister quand le tocsin du conformisme retentit encore et encore jusqu’à rendre les armes. 

Mais, on ne résiste pas sans vision, rationnelle ou intuitive ; il y a quelque chose qui se murmure et se dresse dans la tête pour affirmer et tenir. C’est souvent un air précurseur qui insiste à inventer une direction, avant tout le monde, en dépit de tout le monde. C’est alors que s’ouvre une autre manche, celle de résister aux assauts du conservatisme dicté par la peur, l’inquiétude, l’intranquilité de prendre un autre chemin ; c’est à ce moment-là que la pensée est mise à l’épreuve : celle de convaincre les sceptiques qu’il est temps d’aller quelque part, sur un autre chemin.

2

Remise en cause

Et, cette paire de manche est une discipline ; celle qui consiste à rompre avec les habitudes, celle qui consiste à lutter contre ses ancrages, ses croyances et ses réflexes. Mais le défi n’est pas seulement de soi à soi, il est aussi et surtout de soi aux autres. Il est une contagion vénéneuse, mais douce et salutaire : celle d’appendre à penser résolument contre soi-même, parce que transformer c’est déconstruire et reconstruire. Et, ce jeu mental ne se peut pas sans changer le cadre, au moins un peu. C’est donc accepter l’aventure de se mettre en danger, d’essayer, d’oser l’échec et même mieux d’apprendre à échouer. Cette aventure est le lâcher-prise nécessaire pour prendre le chemin d’une sortie de route, pour se donner une chance d’être sur les sentiers d’un eldorado qui s'affranchit du brouhaha de la routine assassine et célèbre l’injonction de transformation. 

3

Agilité

Transformer pour proposer autre chose, une nouvelle histoire, une proposition de valeur qui swingue et crée une rupture. C’est aller plus loin que le simple déploiement d’énergie, c’est être connecté au réel et, en même temps, inventer demain. C’est sentir que le vent va tourner avant tout le monde, c’est pivoter au bon moment. C’est prendre le lead sans chercher à imiter. C’est dresser des hypothèses et choisir celle qui fera la différence, en créant un impact retentissant.

C’est jouer, s’amuser, réfléchir, lâcher, s’investir dans cette intensité réflexive qui nécessite une grande aisance stratégique, de même qu’une flexibilité mentale très élastique. C’est accepter de prendre une idée et de jouer au lance-pierre sans maitriser le terrain d’atterrissage.  

4

Nouveauté

La tension de la transformation est d’essayer autre chose, d’aller vers du neuf, du différent et de renouer avec son âme d’enfant. C’est jouer aux legos dans sa tête : casser, recomposer, casser encore, reconstruire, modifier, ajouter, enlever, revisiter et finalement voir jaillir quelque chose qu’on n’attendait pas. C’est commencer par de l’incrémental, avant d’avoir l’audace de la rupture, car un pas devant l’autre favorise une montée d’adrénaline tranquille qui galvanise et enhardit pour faire du hors piste en confiance. 

Il s’agit de ne pas perdre de vue que cette histoire de transformation a une idée fixe : accélérer la croissance et distancer les adversaires, fussent-ils des "ennamis". 

5

Sens

La transformation doit bien aller quelque part, car le jeu pour le jeu à ses limites. 

La première règle est de mener des réflexions en cohérence avec la raison d’être de l’entreprise. Comment poursuivre sa mission en la faisant mieux ? D’une manière encore plus épatante ? La seconde règle est d’accéder à une direction qui crée du sens, dans le respect des valeurs de l’entreprise.

Aller sur un chemin de rupture ne signifie pas sacrifier son essence essentielle ; il est donc impératif que les pilotes de la transformation soient les gardiens responsables de l’identité sacrée de l’entreprise, puisqu’il est entendu que transformer n’est pas se perdre. 

Partager

Nous sommes ce que nous faisons de manière répétée. Aussi l’excellence n’est-elle pas un acte mais une habitude.

Aristote