#AskLaCabrik

*
*
*
*

Les informations recueillies via ce formulaire par La Cabrik ont pour finalité le traitement de votre demande d’informations. Tous les champs sont obligatoires pour traiter votre demande. Dans le cas où, ils ne seraient pas remplis, votre demande ne pourra pas être traitée. Conformément à la loi Informatique et libertés, vous disposez d’un droit d’interrogation, d’accès, de rectification et d’effacement de vos données personnelles, ainsi que d’un à la limitation et d’opposition au traitement de vos données. Vous pouvez exercer ces droits en formulant une demande à l’adresse suivante contact@lacabrik.com. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter notre politique de protection des données personnelles accessible via l’onglet Conditions Générales d’Utilisation de notre site.

Entreprendre

Entreprendre

La dame de fer 4

Journal de bord — il y a 3 années

Temps de lecture: 2 minutes

Entreprendre, c'est l'ascension d'une force qui va.

Ni la Tour Eiffel, ni Madame Tacher ; la dame de fer est la force mentale qui accompagne tout entrepreneur. Il s'agit d'une conviction teintée d'une intuition qui donne une foi quasi mystique à tout entrepreneur qui avance avec une détermination inébranlable, malgré les obstacles et les failles multiples qui menacent l'esprit de brisures prévisibles.

Avancer, reculer, réajuster, pivoter ? Cela décrit à la perfection le quotidien de l'entrepreneur qui voit chaque jour s'effeuiller à la vitesse du son, tout en ayant le sentiment de vivre mille heures en un jour. 
Le risque d'avoir l'esprit qui déraille, tant il est occupé par une montagne de pensées générales et particulières, est un risque incarné par le spectre de la chute : pas juste trébucher, mais échouer et être terrassé(e) par la dimension funambulesque de cette vie choisie, mais rêvée, qui se déploie sans ralentir, sans aucune pitié, et dont la douceur et la brutalité sont le fait des autres, surtout d'un esprit aux airs de colosse, mais aux mains de ses pieds d'argile. 

L'enseignement est à l'évidence qu'entreprendre est d'abord et avant tout un projet, mais c'est aussi un timing, une confiance en soi et envers soi, une résistance puissante et, oui, nous pouvons le dire, une baraquât. La chance et pour certains le divin sont des fantômes de chaque instant qui protègent l'esprit de la défaillance. Bien-sûr que le mental est pavé de doutes qui surgissent tantôt ici ou là, pour éprouver la conviction et le bien fondé de l'aventure.

Entreprendre est une histoire : une grande histoire de vie qui se met en scène, avec une tonalité variable, et à y regarder de plus près, un accent de bipolarité ; la joie, la peur, l'inquiétude, la souffrance, la solitude, le bonheur et toujours la foi. Entreprendre est bel et bien un cycle d'émotions aux couleurs d'arc-en-ciel. 

Entreprendre c'est être une dame de fer, pour ne pas laisser la peur l'emporter, pour ne pas être inconstant, pour écouter les avis consultatifs et bienveillants, sans pour autant détourner sa route à chaque coin de rue.

Entreprendre, c'est garder le cap, avancer, sauter les haies, traverser la brume, vaincre la tempête pour finalement arriver à bon port devant une foule sentimentale et un ciel apaisé. 

Partager

Aucun de nous n'est aussi malin que nous tous.

Proverbe japonais