#AskLaCabrik

*
*
*
*

Les informations recueillies via ce formulaire par La Cabrik ont pour finalité le traitement de votre demande d’informations. Tous les champs sont obligatoires pour traiter votre demande. Dans le cas où, ils ne seraient pas remplis, votre demande ne pourra pas être traitée. Conformément à la loi Informatique et libertés, vous disposez d’un droit d’interrogation, d’accès, de rectification et d’effacement de vos données personnelles, ainsi que d’un à la limitation et d’opposition au traitement de vos données. Vous pouvez exercer ces droits en formulant une demande à l’adresse suivante contact@lacabrik.com. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter notre politique de protection des données personnelles accessible via l’onglet Conditions Générales d’Utilisation de notre site.

Apprendre

Hors-zone

Publications — il y a 3 semaines

"Qu’est-ce qu’apprendre ? Ce verbe possède la même racine latine qu’appréhender : prendre, attraper, saisir." Stanislas Dehaene

Pour réussir à transformer les entreprises ou même l’État, il faut apprendre à se mettre hors-zone ; il faut s’entraîner à sortir de la zone de confort en activant la curiosité, en célébrant le partage et en osant grandir.

1

Curiosité 

La curiosité est une qualité qui appartient au départ à l’enfant. Si tout s’est bien passé, si toutes ses tentatives pour découvrir et matérialiser le monde à travers ses observations, ses tâtonnements avant même ses questions, si toutes ses phases se sont bien déroulées, alors la curiosité est préservée et l’adulte devra prendre le relais des parents ; l’adulte devra nourrir sa curiosité pour la maintenir active et productive. L’adulte devra prendre soin de cette qualité merveilleuse qui est une pièce maîtresse de l’apprentissage. 

Au sein de l’entreprise, chacun a besoin d’avoir des repères pour identifier les bornes de son espace vital. C’est à ce moment que les choses se compliquent, car en entreprise, les responsabilités sont souvent floues. Le partage du pouvoir est embrumé et de cette imprécision du pouvoir naît l’insécurité qui va, peu à peu, amputer les ailes de la curiosité. En effet, la curiosité s’épanouit dans le bien-être, avec le sentiment d’une permission donnée et surtout avec l’assurance qu’en cas de problème, rien ne sera grave. Le cas échéant, un mécanisme de paralysie progressive se met en place, jusqu’à devenir dans les cas les plus graves, une entrave à l’évolution. L’inquiétude, voire la peur, gouverne alors l’esprit et retient l’audace. L’insécurité produit des prétextes pour ne pas faire et imaginer des scénarios négatifs. Ainsi, au lieu d’encourager, l’insécurité décourage et annihile peu à peu la puissance de la curiosité, qui est par ailleurs, un pilier de la conversation. 

2

Partage

Converser, dialoguer, partager pour élargir le champ de sa propre pensée et convertir l’autre à son opinion ou alors épouser l’autre point de vue. L’échange permet la circulation des flux réflexifs et enrichit inévitablement le débat. 

Au commencement la confiance, en soi et dans les autres ; une confiance suffisamment solide et agile pour entrer en confrontation abrasive avec l’autre pour éprouver sa pensée. 

La confiance basée sur les connaissances, l’expérience, l’estime de soi, la reconnaissance, les succès, les échecs et les responsabilités. Cette mosaïque de confiance ouvre ou enferme le dialogue pour partager, transmettre et/ou résoudre des problèmes. 

C’est le début d’une collaboration fructueuse, tout ego rangé, pour faire jaillir le meilleur à travers le dialogue abrasif, l’agilité anticipatrice et la résolution créative : penser, partager, challenger, imaginer, tester, évaluer, arbitrer. 

Parler n’est pas seulement de l’ordre de la convivialité ; parler est utile, parler fait grandir. 

3

Apprentissage

Dans le partage et la collaboration, la dynamique d’interaction est importante. 

Comment poser les bonnes questions ? Déjà, l’authenticité est requise. Pas de jeu, une générosité vraie, une attention, une écoute et un esprit de care en partage. 

Une volonté sincère d’être là pour construire ensemble, en ouvrant le débat, en osant penser autrement, en s’attachant à comprendre les enjeux et en s’impliquant pour agir. 

S’ouvrir pour partir hors-zone ; lutter contre ses biais : confirmation, expérience, ancrage, statu quo, groupe, etc. 

Se déprendre de ses certitudes, parfois de son passé, en tous les cas de ses habitudes pour laisser l’inimaginable prendre place dans les têtes, avant de coloniser le quotidien. 

Avancer, trébucher, s’écorcher puis tomber, mais se relever différent, car plus sage, plus fort et surtout pas seul, mais entouré de ceux avec lesquels le dialogue s’est noué, de ceux avec lesquels les solutions se sont fabriquées, de ceux avec lesquels le partage va se poursuivre pour comprendre les erreurs, les réparer et continuer le chemin d’apprenant. 

La mission d’un manager est de créer cette confiance, ce cadre secure qui va encourager les équipes à se montrer curieuses pour partager et grandir ensemble.

Partager

Apprendre d'hier, vivre pour aujourd'hui, espérer pour demain.

Albert Einstein