#AskLaCabrik

*
*
*
*

Les informations recueillies via ce formulaire par La Cabrik ont pour finalité le traitement de votre demande d’informations. Tous les champs sont obligatoires pour traiter votre demande. Dans le cas où, ils ne seraient pas remplis, votre demande ne pourra pas être traitée. Conformément à la loi Informatique et libertés, vous disposez d’un droit d’interrogation, d’accès, de rectification et d’effacement de vos données personnelles, ainsi que d’un à la limitation et d’opposition au traitement de vos données. Vous pouvez exercer ces droits en formulant une demande à l’adresse suivante contact@lacabrik.com. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter notre politique de protection des données personnelles accessible via l’onglet Conditions Générales d’Utilisation de notre site.

Travail - Emploi - Chômage - Mobilité - Changement - Crise - Recrutez-vous

Sortie de crise

Édito — il y a 8 mois

Juste la fin du monde ?

Cette crise qui dure fracasse bien des rêves ; elle pourrait s’appeler contre-espoir tant elle est coupable d’une ingérence quasi incontrôlable dans nos vies. 

Les personnes âgées en ont vu d’autres ; la plupart ont vu la guerre, au moins une ; donc ce virus ne les impressionne pas plus que cela. Les autres sont légion : il y a les entrepreneurs, les dirigeants, l’État aussi à travers la fonction publique et des millions de collaborateurs. 

Aujourd’hui, un grand nombre de ces salariés se posent mille questions et c’est encore pire pour ceux qui voudraient bien l’être, mais ne trouvent pas matière à espérer. 

Cette crise a flanqué nos plans par terre ; pour certains, le changement n’est plus pour aujourd’hui, pour d’autres il est vital tant il est nécessaire pour assurer a minima les besoins de première nécessité, ou donner un peu de sens à l’existence.

Et c’est à moment-là que les choses peuvent devenir compliquées ; beaucoup de personnes ne savent pas par où commencer pour chercher un travail. Il y a le projet d’abord, puis la stratégie à définir avant le CV et pour certains la lettre de motivation.

Faut-il répondre à des annonces ou faire des candidatures spontanées ? Comment chercher un travail en temps de crise ? Peut-on se permettre d’être exigeant ? Doit-on oser vouloir choisir ? L’ensemble de ces enjeux est légitime à torturer les esprits et, d’ailleurs, à bien des égards, cela est le cas. Cependant la réalité montre un paradoxe : ces enjeux sont bien réels, mais la recherche d’emploi et le mode d’emploi semblent immatériels. 

Il y a comme un décrochage entre la pensée et l’action. Il y a beaucoup de temps perdu, une multitude de questions sans réponse et au milieu l’écho impuissant du manque de méthode, la méconnaissance implacable du marché du travail, l’impossibilité de devenir car précisément le « je » est flou. Trop de gens ne se connaissent pas ou, en tous les cas, suffisamment pour mener une recherche d’emploi efficace et en confiance. 

C’est alors que le stress gagne et finit par emporter la conviction que le rêve est impossible alors qu’il n’en est rien. C’est à ce moment là qu’il est crucial de demander de l’aide et surtout de comprendre que rechercher un emploi est une méthode. Le sujet a l’air immatériel, comme abstrait alors que la réussite de cette entreprise nécessite une série d’actions concrètes et réussies, dans l’ordre, parce que c’est ainsi et dans un temps plus ou moins long selon le point de départ de chacun. 

Rechercher un emploi peut être une aventure solitaire, en duo ou collective, mais avoir une méthode est un préalable au succès. C’est la raison pour laquelle le guide pratique « Recrutez-vous ! La jungle de l’emploi de A à Z. » a été imaginé, puis créé. Il est là pour aider chacun d'entre vous ; cet ouvrage est précieux pour chaque personne un tantinet désorientée par le poids de la démarche de recherche d’emploi. 

Il est décrit comme agréable, pédagogique, engageant, bousculant, responsabilisant et motivant ; mais aussi clair, concis et riche de conseils pratiques. 

Vous pouvez acheter celui-là ou un autre, mais vous ne devez pas vous isoler ou vous sentir honteux de ne pas savoir comment faire. Trouver un travail, a fortiori un travail plaisant, est un savoir-faire à part entière et il est normal de se sentir parfois, sinon souvent, vulnérable pendant cette période. L’essentiel est juste de vous donner les moyens d’être acteur de votre vie, sans attendre que le sujet devienne brûlant.

Chercher un travail, ce n’est pas toujours simple, mais ce n’est pas la fin du monde. 

Partager

L'occasion est au bord du sentier.

Vladimir Jankélévitch