#AskLaCabrik

*
*
*
*

Les informations recueillies via ce formulaire par La Cabrik ont pour finalité le traitement de votre demande d’informations. Tous les champs sont obligatoires pour traiter votre demande. Dans le cas où, ils ne seraient pas remplis, votre demande ne pourra pas être traitée. Conformément à la loi Informatique et libertés, vous disposez d’un droit d’interrogation, d’accès, de rectification et d’effacement de vos données personnelles, ainsi que d’un à la limitation et d’opposition au traitement de vos données. Vous pouvez exercer ces droits en formulant une demande à l’adresse suivante contact@lacabrik.com. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter notre politique de protection des données personnelles accessible via l’onglet Conditions Générales d’Utilisation de notre site.

Geniusbylacabrik - Réveiller votre génie - La Cabrik - Devenir - Talent - Ambition - Rêve

Réveiller votre génie

Édito — il y a 2 mois

"L’imagination est plus importante que la connaissance." Einstein

Le génie est un sujet intimidant. En France, peu de personnes osent s’affirmer qu’elles ont du génie. Est-ce à dire que peu de personnes se laissent aller à imaginer qu’elles pourraient en avoir ? 

Peut-être le sujet est-il traité de manière timorée ? Si le génie ne peut être qu’Einstein précisément ou Picasso, Marie Curie, Steve Jobs ou d’autres figures ayant accompli l’inaccessible alors, on peut le dire, il y a peu de génies dans le monde. 

Cependant, peut-on aussi se détendre en pensant que le génie n’est pas inéluctablement affaire de QI ? Il y a ce fameux chiffre 140 qui disqualifie la majorité des gens, mais il y a une autre réalité : un grand nombre de personnes ayant un QI très élevé n’accomplissent rien d’original. Ainsi, la postérité, n’est pas qu’une simple question de QI. 

Je viens de passer un peu plus d’un mois à travailler sur le génie, à sélectionner des personnes dont les réalisations méritent toute notre attention car elles assurent sérieusement dans leur domaine et font d’ailleurs figure d’exemples. 

Il y a des artistes, des hommes d’affaires, des sportifs, des personnalités politiques, beaucoup de femmes et une grande diversité ; je pense à Claude Monet, Serena Williams, Catherine Deneuve, Nelson Mandela, Vincent Lindon, Beyoncé Knowles-Carter, Michelle Obama, Barack Obama, Christine Lagarde, Khatia Buniatishvili, Misty Copeland, Roger Federer, Ayrton Senna et tant d’autres. 

J’ai volontairement sélectionné une majorité d’êtres vivants pour que le génie n’ait pas nécessairement une valeur posthume. Tous les jours, des gens donnent tout ce qu’il peuvent pour aller loin, se dépasser, viser haut et plus, encore et encore, jusqu’au jour où la fatigue gagne. Certaines de ces personnes sont notoires, mais d’autres sont invisibles. Et alors ? Cela ne signifie nullement qu’elles ne font pas preuve de génie dans leur art.

Ce que ces personnes excellentes ont en commun, ce sont des choses accessibles, mais exigeantes : passion, rêve, impact, travail, détermination, curiosité insatiable, désinhibition cognitive, incessants aller/retour entre le réel et l’imaginaire, choix absolu, décision résolue. 

Avoir du génie n’est pas impossible. C’est beaucoup de travail pour canaliser une passion agitée et la transformer en fureur tranquille. 

Le génie commence par la conscience d’une passion inévitable et dont on sait qu’on saura en faire quelque chose ; celle-ci trouve son confluent dans le rêve et l’ambition qui va gainer l’endurance. Quel impact créer ? Comment changer le monde ? Jusqu’où viser plus ? Ces objectifs sont audacieux et impliquent de fait un immense travail régulier et discipliné qui sera régulièrement mis à l’épreuve, notamment à l’occasion d’échecs incontournables. 

Outre le talent à s’accomplir à travers de grandes réalisations, la curiosité insatiable pour l’objet même de sa passion, la mécanique des succès, la dynamique des échecs et une attention aux autres, notamment aux concurrents, les meilleurs d’entre eux, sera une clef de réussite fondamentale. Cette curiosité accompagnée d’une flexibilité cognitive viendra doper l’imagination pour éprouver l’absolu des choix et le résolu des décisions à recommencer inlassablement, jusqu’à perfectionner son art. 

Réveiller son génie ne signifie pas être obsédé par son génie ; c’est une discipline à exercer son art, à traquer le progrès, jusqu’au geste de chef d’œuvre et, de ce labeur, le génie apparaît tantôt de manière furtive, tantôt durablement, mais il est par essence évanescent. Le génie est un éternel recommencement, c’est une épreuve du temps, un défi au long cours qui exige le meilleur de soi. 

Arthur Schopenhauer a dit : "Le talent atteint une cible que personne d’autre ne peut atteindre ; le génie atteint une cible que personne d’autre ne peut voir."

Et vous, avez-vous du génie ?  

Nicole Degbo 

 

Partager

Nous sommes ce que nous faisons de manière répétée. Aussi l’excellence n’est-elle pas un acte mais une habitude.

Aristote