#AskLaCabrik

*
*
*
*

Les informations recueillies via ce formulaire par La Cabrik ont pour finalité le traitement de votre demande d’informations. Tous les champs sont obligatoires pour traiter votre demande. Dans le cas où, ils ne seraient pas remplis, votre demande ne pourra pas être traitée. Conformément à la loi Informatique et libertés, vous disposez d’un droit d’interrogation, d’accès, de rectification et d’effacement de vos données personnelles, ainsi que d’un à la limitation et d’opposition au traitement de vos données. Vous pouvez exercer ces droits en formulant une demande à l’adresse suivante contact@lacabrik.com. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter notre politique de protection des données personnelles accessible via l’onglet Conditions Générales d’Utilisation de notre site.

Réussir - Échec - Injonction - Permission - Rêve - Ambition - Passion - Travail - Génie - Masterclass - Compétences - Talks -

Masterclass Genius Talks

Réussir

— il y a 2 semaines

"La crainte de perdre ce que l'on a, nous empêche d'atteindre ce que l'on est". Pensée de Saint-Augustin résumée par cette phrase d’Hannah Arendt.

En France, nous avons des tabous culturels tenaces dont par exemple celui de la réussite et de l’échec. Les deux sont plutôt mal vus. Alors que nous reste-il entre l'un et l'autre ? 

Nous parlons de contrat social ; c’est un contrat moral entre la Cité et le citoyen, basé sur des droits et des devoirs qui posent les digues d’une vie acceptable pour le plus grand nombre. Aux Etats-Unis, le pays parle de rêve américain qui laisse entendre que devenir est à la portée de tous. 

La vie est plus violente aux Etats-Unis, mais l’esprit de conquête fait partie de la grammaire collective. Tout le monde peut se dire qu’un jour, la vie peut changer. En France, des statistiques expliquent qu’il faut six* générations pour évoluer d’une classe sociale à l’autre. Le calendrier de l’ascenseur social est écrasant, démoralisant même. 

Nous voilà donc avec cette injonction à patienter qui trouble l’éventail de nos permissions. Ainsi, combien d’entre-nous se donnent véritablement la permission d’exister, de grandir et d’avoir confiance en eux et dans les autres ? À écouter les uns et les autres, nous pourrions dire que peu de gens osent regarder le monde en face et se murmurer à eux-mêmes : "je veux être de ce qui va arriver" comme aimait à le dire Gabrielle Chanel ; et malheureusement, les minorités, et les femmes en premier, sont au premier rang de cet empêchement. 

Pourquoi ne choisissons-nous pas tout simplement de pivoter pour embrasser notre avenir et mieux encore notre champ des possibles ? Pourquoi taire nos rêves et nos ambitions et nous condamner à éprouver une frustration sourde qui grandit avec le temps ? Pourquoi diable nous infliger cela sous couvert de modestie ? Pourquoi ne pas assumer notre talent ? Pourquoi ne pas partir à la conquête de nos dons particuliers ?

Appelons cela avoir du génie ou autre chose, mais pourquoi devrions-nous rester passifs et modestes quand le monde va demander à chacun, et de plus en plus, d’utiliser dans des contextes aussi variés que larges, la mosaïque de ce que nous sommes ? Pourquoi nous rendrions-nous coupables de notre propre obsolescence pour rester dans la norme ? Pourquoi ne pas s’avouer que partir à la rencontre ou à la conquête de soi-même est une aventure qui peut être effrayante dans l'inconnu de ce qui jaillira ? 

Travailler sur le génie est un engagement, une passion, une curiosité et un défi. C’est une analyse de parcours de personnes anonymes ou connues dont la réussite est singulière. Quel est le commun de ces personnes ? Tout ou presque rien ; beaucoup sont parties de peu de choses, mais toutes ont commencé avec la permission de rêver et de vouloir. 

Regardons cette photo ensemble. 

Que voyons-nous ? Des hommes et des femmes d’âges différents ; certains sont morts, trois exactement. Pourquoi ont-ils réussi chacun dans leur domaine ? Ce sont toutes des personnes engagées qui ont su sublimer leur passion pour bâtir une carrière. Ce sont des infatigables travailleurs tenaillés par la faim de découvrir de nouvelles choses. Ce sont des insatisfaits intranquilles et tourmentés par le désir de réussir leur art dans les affaires ou dans autre chose. Ce sont des personnes qui ont été inspirées par un sens véritable tout au long de leur vie. 

Ce sont des guerriers qui pensent et qui agissent, conscients de leur don et soucieux de le développer encore. 

Nous pouvons tous être comme ça ; nous avons tous le droit de nous projeter avec autant de désir et de grandeur, mais avant tout de passion. Le prix à payer est un travail méthodique et exigeant et à la recherche assumée de l’excellence. 

Si vous en avez assez de modérer votre talent, la Masterclass Genius Talks est faîte pour vous ; elle est une invitation au rêve, à l’ambition, à l’action, à la réussite et ne s’encombre pas de l’injonction de ne pas échouer car l’épreuve fait partie du succès. 

-

Nicole Degbo

*OCDE

Partager

L'occasion est au bord du sentier.

Vladimir Jankélévitch