#AskLaCabrik

*
*
*
*

Les informations recueillies via ce formulaire par La Cabrik ont pour finalité le traitement de votre demande d’informations. Tous les champs sont obligatoires pour traiter votre demande. Dans le cas où, ils ne seraient pas remplis, votre demande ne pourra pas être traitée. Conformément à la loi Informatique et libertés, vous disposez d’un droit d’interrogation, d’accès, de rectification et d’effacement de vos données personnelles, ainsi que d’un à la limitation et d’opposition au traitement de vos données. Vous pouvez exercer ces droits en formulant une demande à l’adresse suivante contact@lacabrik.com. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter notre politique de protection des données personnelles accessible via l’onglet Conditions Générales d’Utilisation de notre site.

Entreprendre

Entreprendre

La musicalité des premières fois 8

Journal de bord — il y a 2 années

Temps de lecture: 2 minutes

Les premières fois créent l'opportunité des grands pas.

La première fois est un songe évocateur.

Nous sommes tous passés par l'enfance. Certains en ont gardé quelque chose de joyeux, voire d'émouvant, d'autres se sont échappés de cette dimension onirique. Mais, la première fois est une compagnie intermittente, car nous avons une multitude d'occasions de vivre ce moment d'incertitude teinté d'étonnement, sans oublier le plaisir.

Le plaisir dans l'entrepreneuriat est aussi et heureusement tissé de ces premiers pas, de ces petits bonheurs qui matérialisent cette audace. Je pense à la première facture, au premier courrier, au premier contrat, à la première pierre de confiance, mais aussi aux premières inquiétudes, peurs et larmes. Ce sont des petits riens qui cachent un pont de difficultés, de sentiments contradictoires, mais apportent au bout du chemin, la satisfaction d'agir. 

Entreprendre, ça rend fier, car c'est faire plutôt que de parler. Les difficultés sont une constante, mais les solutions existent et défient inlassablement les intelligences pour dompter les obstacles. Alors, il faut entraîner son regard à l'optimisme pour ne pas sombrer dans le découragement et ne pas laisser la peur dégrader l'ambition totale. Entreprendre, c'est assurément une épreuve de patience.

Parlons de ce désir de changer les choses et pourquoi pas le monde, de cet onirisme source qui est une somme de défis à relever, une épreuve de caractère et tout simplement l'expression d'une détermination. Parlons aussi de ce tiraillement permanent entre la raison et le courage de réaliser la grandeur imaginée. Nous pouvons continuer d'en parler, mais il est d'ores et déjà établi que l'entrepreneur mérite de l'attention, de la compassion car il risque pour les autres, en espérant au passage réaliser des destins individuels pour sanctuariser l'engagement de ces personnes prêtes à cette mise en tension, au nom d'une aventure. Oui, pensons à ces personnes qui osent sacrifier le confort à une vision, voire à un idéal, pour bâtir un nouveau chemin et grandir de cette précarité qui forge non seulement des souvenirs inestimables, mais permettent parfois d'entrer dans l'histoire. Et, c'est cette prise de risque qu'il s'agirait d'encourager à travers un écosystème favorable au courage d'entreprendre et de vivre sans garantie l'aventure de la vie, au nom de la confiance.

Alors, n'oublions pas de faire quelques pas de danse, pour célébrer la lumière des premières fois, de ces petits riens ordinaires qui font sens et incarnent la fureur de vivre. Résistons à la tentation du cynisme pour accueillir avec optimisme la légèreté des bons moments. Soyons concentrés sur les gestes de chefs d'œuvre et soyons assurés de la dimension picturale de l'entrepreneuriat.

Nous sommes là pour peindre une toile, et si nous le pouvons, une toile de maître. 

Partager

Si tu veux être heureux ; être un homme libre ; laisse les autres te mépriser.

Sénèque